PreciDIAB

Edito Octobre 2022:

La santé des enfants : une priorité pour la Ville de Lille et le Centre National PreciDIAB
©Photo SIPA PRESSE
Martine AUBRY,
Maire de la ville de Lille

« A Lille, la santé est depuis toujours une priorité. La présence sur notre territoire du premier pôle hospitalo-universitaire d’Europe avec le C.H.U de Lille, du site Eurasanté avec le pôle de compétitivité « Nutrition-Santé-Longévité », l’Institut Pasteur ou encore le Centre National de Médecine de Précision des Diabètes, fait de la Ville de Lille un acteur majeur et en mouvement en matière de prévention de la santé pour tous.

Depuis un an, le Centre National PreciDIAB mène une étude lilloise de « Prévention des Enfants – ELIPSE » qui réalise un repérage précoce des enfants à risque de surpoids ou d’obésité afin de leur proposer de participer à un programme éducatif personnalisé axé sur l’alimentation, l’activité sportive, le bien-être et la santé.

Nous le savons, un enfant en surpoids sur deux le restera à l’âge adulte si nous n’agissons pas pour mieux connaitre les facteurs de risque de l’obésité infantile. Il s’agit d’un projet construit en partenariat pour les familles avec la volonté de rassembler l’ensemble de la communauté médicale, éducative et familiale autour de la santé des enfants. La Ville de Lille a fait le choix d’accompagner ce projet dès son lancement, en permettant un repérage dans toutes les classes de CP de la Ville. Près de 90% des écoles ont participé à cette action et 60% des familles ont donné leur accord, ce qui a permis à l’association APESAL1 de peser et mesurer 790 enfants dans toute la ville.

Parallèlement, la Ville sensibilise les enfants, dès le plus jeune âge, aux gestes éco-citoyens et à l’alimentation afin de favoriser leur bien-être. Dès 2014, la ville a initié la réduction de la consommation de viande et de poissons dans les restaurants scolaires en instaurant un menu végétarien par semaine et deux sur quatre depuis 2018.

Notre priorité a toujours été d’assurer aux enfants une alimentation durable et de qualité. C’est pourquoi depuis 2021, les cantines sont approvisionnées en produits issus de l’agriculture biologique. Nous portons ainsi l’ambition d’atteindre 100% de produits bio et locaux dans les écoles et les crèches d’ici 2026. En sus, depuis le début du mandat, la Ville de Lille, porte de nouvelles initiatives importantes afin de promouvoir la santé par l’assiette sur tous les temps de l’enfant. C’est le cas de l’opération « fruit à la récré » qui contribue à l’équilibre alimentaire et à la valorisation des fruits frais dans l’alimentation des enfants ou encore des petits déjeuners pendant l’accueil périscolaire du matin, que nous avons développés, cette année, en lien avec l’Education Nationale sur le temps scolaire. Ils associent des diététiciens autour de la notion de « bien manger » dans un temps que nous voulons pédagogique et en lien avec les parents.
Aussi et dans la continuité de cette étude qui se prolonge pour la deuxième année à Lille, la ville apporte, bien évidemment, son plein soutien au projet l’IHU-3 PRIME de prévention des maladies métaboliques inflammatoires qui prévoit notamment une extension du projet ELIPSE avec une étude de l’impact de l’inflammation sur le surpoids infantile.

1 Association de Prévention et d’Education Sanitaire

Martine Aubry,  Maire de la ville de Lille