PreciDIAB

Le Dr Amna Khamis est nommée vice-présidente du Groupe d’Étude sur la génétique du diabète.

Le Dr Amna Khamis est nommée vice-présidente du Groupe d'Étude sur la génétique du diabète.

Nous félicitons le Dr Amna Khamis pour sa nomination en tant que Vice-Présidente du Groupe d’Étude sur la Génétique du Diabète (SGGD), après avoir été élue membre du bureau du conseil scientifique en août 2022 pour les 5 prochaines années.

Le SGGD a été fondé en tant que groupe d’étude de l’EASD (European Association for the Study of Diabetes), pour rassembler les collaborations et l’expertise sur la génétique du diabète. La mission du SGGD est d’accroitre la recherche et l’enseignement sur les bases (épi-)génétique des différentes formes de diabète (et des affections connexes), ainsi que de promouvoir l’interaction et le transfert de connaissances entre la recherche fondamentale et la recherche clinique.

Le point culminant est la réunion biennale très réussie de la SGGD, qui rassemble des chercheurs et experts de la génétique passionnés , créant ainsi un réseau actif qui partagent leurs derniers travaux de recherche. En outre, c’est également l’occasion pour les jeunes scientifiques de participer au prix du meilleur poster ou de la meilleure présentation orale, et d’avoir une chance de gagner un prix.
Les éditions passées du SGGD se sont tenues, à travers toute l’Europe, notamment à Malaga, en Espagne (2007), à Smolenice, en Slovaquie (2011), à Malmö, en Suède (2013), à Cracovie, en Pologne (2015), à Leiden, aux Pays-Bas (2017), à Prague, en République tchèque (2019), à Lille, en France (2022), et la prochaine réunion, en 2024, aura lieu à Exeter, au Royaume-Uni.

Nous sommes très fiers que l’un de nos membres de PreciDIAB fasse partie d’un comité éminent et distingué d’experts en génétique du diabète.

Dr. Amna KHAMIS

« C’est avec humilité que je saisis l’occasion qui m’est offerte de servir en tant que Vice-Présidente du SGGD, véritable réseau de collaboration regroupant les experts et les chercheurs les plus passionnés en génétique du diabète. J’ai hâte de travailler avec ce groupe de chercheurs distingués et de faire progresser l’intégration et l’écoute de toutes les voix dans le domaine, indépendamment de l’âge, du sexe ou de la nationalité.»

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer