Présentation des travaux du projet PriCaDa au congrès européen d’information médicale en Suède

Du 22 au 25 mai, Mathilde Fruchart, Antoine Lamer, Romaric Marcilly et Paul Quindroit ont présenté les travaux du WP6 PreciDIAB en partenariat avec le projet PriCaDa au congrès européen d’information médicale qui se tenait à Göteborg. Les deux présentations portaient sur l’étude d’une population de diabétiques suivie par des médecins généralistes à partir de l’implémentation d’un entrepôt de données en soins premiers et sur la communication interprofessionnelle dans le suivi des patients atteints de diabète de type 2.

Etude 1 : Communications interprofessionnelles dans le suivi des patients atteints de diabète de type 2 : Une étude exploratoire

Le suivi des patients atteints de diabète de type 2 (DT2) fait intervenir plusieurs professionnels de santé. La qualité de leur communication est cruciale pour l’optimisation des soins. Ce travail exploratoire vise à caractériser ces communications et leurs problèmes. Des entretiens ont été réalisés avec des professionnels de santé et des patients. Les données ont été analysées de manière déductive. Nous avons réalisé 25 entretiens. Les médecins généralistes, les patients, les infirmières, les pharmaciens communautaires, les médecins spécialistes et les diabétologues sont les principaux acteurs du suivi des patients atteints de DT2. Trois problèmes de communication ont été identifiés : difficultés à joindre le diabétologue hospitalier, retards dans la réception des comptes rendus et difficultés pour le patient à transmettre des informations. Les résultats ont été discutés en termes d’outils, de parcours de soins et de nouveaux rôles pour soutenir les communications pendant le suivi des patients atteints de DT2.

Voir la publication

Etude 2 : Description d’une population française de diabétiques suivis par des médecins généralistes

La réutilisation des données de soins premiers permet d’étudier des données cliniques telles que les résultats de laboratoire et les prescriptions médicamenteuses. Dans cette étude, nous avons étudié les diabétiques traités dans l’entrepôt de données de soins premiers de de la maison de santé pluriprofessionelle (MSP) de Wattrelos. Dans un premier temps, nous avons étudié les résultats de laboratoire des diabétiques en les comparant recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS). Dans un second temps, nous avons étudié les prescriptions en identifiant les traitements par hypoglycémiants oraux et par insulines. La population diabétique représente 690 patients de la MSP. Les recommandations de la HAS sont respectés pour 84% des diabétiques. La majorité des diabétiques sont traités par hypoglycémiants oraux 68,6%. Comme le recommande la HAS, la metformine est le traitement de première intention.

Voir la publication

Partagez cet article :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Dans la même catégorie ...

Le Diabète dans tous ses états

Le diabète dans tous ses états

Un blog consacré aux mille et une facettes du diabète.
Edité par Marc Gozlan, journaliste médico-scientifique