PreciDIAB

Combattre le diabète et les maladies métaboliques :
Un enjeu majeur du 21ème siècle.

9% de la population mondiale
≈ 460M de patients ;
700M en 2040

5% de la population française
≈ 3,5M de patients + 1M non diagnostiqué
7% de la population local
la prévalence la plus élevée de la France
  • Cause majeure de cécité, maladies rénales en phase terminal, maladies cardiovasculaires, amputations, …
  • 6 ans d’espérance de vie en moins pour les personnes diabétiques
  • Dans le monde : ≈ 4M de morts par an ; coût global ≈ 800 Milliards de dollars en 2019 ;
  • En France : 70 000 hospitalisations par an ;
    15% des dépenses de santé publique (10 Milliards d’euros par an)

Le diabète, un contrôle de la glycémie altéré

Le diabète est une maladie qui se caractérise par une hyperglycémie chronique, c’est-à-dire un excès de sucre dans le sang et donc un taux de glucose (glycémie) trop élevé. Il est diagnostiqué lorsque la glycémie à jeun, mesurée à deux reprises, est supérieure à 1,26 gramme de glucose par litre de sang.

Le contrôle de la glycémie est un processus dynamique qui permet d’adapter le taux de sucre dans le sang tout au long de la journée en fonction de la demande en énergie du corps et des apports par l’alimentation. Ce contrôle est principalement réalisé par le pancréas, organe qui détecte les variations de la glycémie grâce à deux types de cellules regroupées dans des amas cellulaires appelés îlots de langerhans :

  • Les cellules β (bêta) pancréatiques secrétant l’insuline, hormone hypoglycémiante qui induit dans l’ensemble du corps un signal de captation du glucose sanguin vers les cellules de l’organisme : muscle, tissus adipeux et foie où il va être transformé et stocké.
  • Les cellules α (alpha) pancréatiques secrétant le glucagon, hormone hyperglycémiante qui agit principalement sur le foie en provoquant une glycogénolyse et la libération de glucose dans le sang.

Chez les personnes atteintes de diabète, ce système de régulation est altéré, provoquant des troubles de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Cela se traduit par une hyperglycémie chronique (taux de glucose dans le sang constamment élevé).

Il existe deux types majeurs de diabète :

  • Diabète de type 1, appelé autrefois diabète insulinodépendant (DID), touche environ 10% des diabétiques et est habituellement découvert chez les personnes jeunes : enfants, adolescents ou jeunes adultes.
  • Diabète de type 2, qui concerne environ 90% des diabétiques et apparaît généralement chez les personnes âgées de plus de 40 ans. Cependant les premiers cas d’adolescents et d’adultes jeunes touchés apparaissent en France.

En plus de ces deux types majeurs, il existe également un diabète dit gestationnel qui survient chez la femme enceinte vers la fin du 2e trimestre. Il peut durer le temps de la grossesse ou être révélateur d’un diabète antérieur.

En savoir plus sur le diabète gestationnel