OBELISK, l’innovant projet européen de prévention de l’obésité pour les enfants et adolescents

Crédit photo : ©Florence Soulat, UFR3S
  • Dr Amélie Bonnefond, Directrice de Recherche Inserm, Responsable scientifique de la plateforme de séquençage haut-débit LIGAN, et Responsable d’équipe au sein de l’UMR 1283/8199
  • Pr Frédéric GOTTRAND, Professeur de Pédiatrie CHU Lille, Université de Lille
  • Pr Laurent STORME, Professeur de Pédiatrie, Coordonnateur de la Clinique de Médecine Néonatale, Hôpital Jeanne de Flandre, CHU de Lille
  • Pr Philippe Froguel, PU-PH en Endocrinologie, Directeur de l’Institut de recherche EGID, Responsable du Centre National des Médecines de Précision des diabètes PreciDIAB, et Directeur de l’UMR 1283/8199

Conçu et dirigé par une équipe multidisciplinaire de l’Inserm, du CHU de Lille, de l’Institut EGID et de l’UFR3S|Université de Lille, OBELISK réunit pendant 5 ans 14 équipes de recherche dans 10 pays européens avec un objectif : diminuer de 35% le nombre d’enfants et d’adolescents européens en surpoids.

Près d’un tiers des adolescents européens sont en surpoids et l’obésité de l’enfant a récemment fortement augmenté en Europe à cause de la pandémie de COVID et ses confinements. L’obésité de l’enfant entraine un risque majeur d’obésité permanente de l’adulte mais aussi de diabète, maladies cardio-vasculaires et handicaps prématurés. La prévention de l’obésité chronique est plus efficace quand elle est débutée dans l’enfance.

OBELISK est un projet européen regroupant 14 groupes de 10 pays, financé à la hauteur de 12M€ de 2023 à 2028 (dont 2M€ par la Suisse). Son objectif est de combattre l’obésité en Europe à la racine en ciblant exclusivement les enfants et adolescents.
OBELISK développera des outils de prédiction de l’obésité dès la naissance, testera des programmes innovants de prévention de l’obésité, notamment chez les adolescents, en travaillant avec leurs familles, les communautés médicales, travailleurs sociaux et municipalités de plusieurs pays.
Par ailleurs OBELISK travaillera à élucider les déterminants génétiques et environnementaux de l’obésité de l’enfant et testera l’efficacité de nouveaux traitements médicamenteux contre l’obésité chez des enfants en fort surpoids porteurs d’anomalies génétiques perturbant leur appétit. L’objectif final est de disséminer au niveau européen des protocoles de prévention et de traitement optimal de l’obésité de l’enfant pour diminuer de 35% le nombre d’enfants en surpoids devenant obèses à l’âge adulte.
OBELISK a été conçu et sera dirigé par une équipe multidisciplinaire de l’UFR3S|Université de Lille, du CHU de Lille, de l’Inserm et de l’Institut EGID.

Partagez cet article :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Dans la même catégorie ...

Le Diabète dans tous ses états

Le diabète dans tous ses états

Un blog consacré aux mille et une facettes du diabète.
Edité par Marc Gozlan, journaliste médico-scientifique